Cet été 2019 nous sommes partis faire une croisière dans les contrées Nordiques. En fait nous avons cumulé deux croisières chez le croisiériste MSC, une première de 22 jours en Ecosse, Islande et Groenland et une deuxième de 12 jours en Norvège, démarrant toutes les deux en Allemagne à Hambourg.

PREMIERE PARTIE :
Le Groenland a été le plus surprenant, entre autres avec sa « fabrique » de centaines de milliers d’Icebergs. Le glaciers Kangia (69° Nord 49°30’ Ouest) est le plus productif de l’hémisphère Nord. Il vêle des Icebergs monstrueux dans le fjord d’Ilulissat à l’embouchure duquel se trouve la ville d’Ilulissat, certains peuvent atteindre 1 km de haut mais toujours avec les 2/3 immergés, le fjord étant peu profond, les icebergs y restent « coincés » et il peut se passer plusieurs années avant qu’ils soient expulsés dans la baie de Disko, poussé par de nouveaux icebergs issus du vêlage de Kangia et voguer librement dans la mer du labrador puis l’océan Atlantique Nord vers le Sud jusqu’au quarantième parallèle Nord (New-York ) pour les plus gros où ils ne sont plus que de « petits glaçons », soit un parcours de 3 300 km qui peut prendre plusieurs années.
Ces champs d’Icebergs ont été le plus beau spectacle de notre long voyage et surtout losqu'on a pu admirer en même temps les baleines à bosses et leur queue, Ouah !!! Grandiose.
La navigation de 6 heures dans le passage du « Prince Christian Sund » a été magnifique et par chance il faisait super beau.
Mais aussi l’Islande, terre volcanique glacée issue de la rencontre des plaques tectoniques Américaine et Eurasienne il y a … 15 millions d’années. Colonisée par les Vikings au VIIe siècle. C’est aussi d’ici en l’an 935 qu’Erik le Rouge, accusé de meurtre, a été bannis et dû prendre la mer et fuir vers l’Ouest où il découvrit une terre qu’il nomma terre verte, le Groenland.
Il est dit que son fils Leif Erikon découvrit à son tour une autre terre encore plus à l’Ouest qu’il nomma Vinland (pays du vin) et qui serait l’Amérique du Nord, c’était 500 ans avant Christophe Colomb.
L’Islande, ses fjords issus d’énormes glaciers qui se sont retirés il y a longtemps (fin dernière période glaciaire il y a 12 000 ans), arasant les montagnes le long des fjords comme si elles avaient été découpées à la tronçonneuse ! Comme celles de la péninsule de Vestfjordur (les fjords de l’Ouest) avec son chef-lieu Isafjordur, et puis ses paysages rudes et austères mais aussi verts dans des panoramas vallonnés. Ses chutes d’eau, ses volcans (plus de 130 sont actifs), le temps qui change d’une minute à l’autre en pleine journée… Bref magnifique ! Il faudra y revenir.
l’Ecosse, c’est encore autre chose, agréables paysages, très verts dans la région du lock Ness, les iles Orkney (iles Orcades) dont la principale, Mainland, avec sa capitale Kirkwall et son histoire, avec ses pierres levées de Stenness et le cercle de Brodgar datant de 3500 ans à 2000 ans av J.-C ainsi que Skara Brae site archéologique des restes d’un village du Néolithique 5000 ans av J.-C.
Les Vikings étaient là aussi il y a plus de mille ans. Et aussi des traces importantes de la seconde guerre mondiale où Churchill à fait couler des navires de sa flotte pour empêcher les Allemands d’entrer, qui eux-mêmes ont coulé leurs navires pour qu’ils ne tombent aux mains des alliés lorsqu’ils se sont rendus, quelle histoire !


DEUXIEME PARTIE :
Enfin de retour à Hambourg, alors que la plupart des passagers débarquaient et que d’autres allaient arriver pour la croisière en Norvège, nous en avons profité pour visiter une partie de la ville, à pieds. Nous avons parcouru 22 kilomètres en 5 heures et demi sous un soleil de plomb (32°C) alors que nous venions de passer 21 jours sous des températures allant de 5°C à 13°C et pas toujours ensoleillées voire pluvieuses et ventées, ça a été un choc, agréable mais trop chaud !

Hambourg et son immense port, le plus grand d’Europe pour certains ou le 3ème plus grand pour d’autres mais très surprenant avec ses canaux sur l’Elbe (ça ressemble à Amsterdam). Hambourg est une ville riche, belles demeures,belles voitures, très fleurie, très animée, énormément de monde ce samedi. Cette ville a subi un grand incendie en 1842 qui a ravagé une grande partie de la vieille ville dans le quartier Nicolaiviertel. Durant la seconde guerre la ville a quasiment été détruite par de nombreux raids aériens alliés (opération Gomorrhe - 1943).
Et puis la Norvège, terre des Vikings. D’abord Alesund, ville portuaire de 47 000 habitants et considérée comme la plus belle ville de Norvège près de fjords. Elle subit, elle aussi, en 1904 un grand incendie qui détruisit presque entièrement la ville faite en grande partie de maisons en bois.
Ensuite le fameux cap Nord (71°10’16’’ Nord et 25°46’56’’ Est), malheureusement lorsque nous y sommes allés la nuit était déjà là (ce qui était prévu) mais surtout, il y a eu une forte pluie et un vent froid. Dans la journée, il faisait beau et nous avons pu apprécier le village de Honningsvag où mouillait notre bateau 30 km plus au Sud du cap Nord.
Tromso, pas grand-chose à y faire à cette période à part la cathédrale arctique, et en plus nous n’avons pas eu beau temps, on y aura passé 4 heures et parcouru 13 km à pieds. il faudra y revenir en hiver où la nuit permanente s’installe avec des paysages enneigés sous des aurores boréales.
Ensuite Leknes dans l’archipel des Lofoten, et là, pas de chance encore, temps pluvieux avec du brouillard, du coup nous n’avons pas vraiment pu apprécier les paysages.
A ce stade du voyage, nous étions un peu déçus mais la suite nous a enthousiasmée.
Trondheim est une ville superbe de 182 000 habitants, notre visite de 4 heures à pieds de 9 km sous un beau soleil nous a enchantée, on est rentré au bateau juste quand il s’est mis à pleuvoir.
Et puis Andalsnes et sa route des Trolls (Trollstigveien, la route de l’échelle des Trolls), avec sa route vertigineuse de 11 virages en épingles à cheveux, où on se croise difficilement à 2 voitures et pire en bus (longueur max 12,4 mètres). Cette route avec un dénivelé de 9% nous emmène à 820m d’altitude pour y admirer le panorama de la vallée mais aussi la chute d’eau Stigfossen. Mais attention la nuit il est possible d’y rencontrer des Trolls !
Troll 01

Le mur des Trolls est un site ou l’on peut voir les visages de Trolls géants (avec un peu d’imagination) pétrifiés à l’arrivée du jour et transformés en pierre. D’ailleurs dans l’imaginaire Norvégien, les montagnes sont des trolls pétrifiés, et par la suite nous n’avons vu que cela en regardant les montagnes le long des fjords.
Et pour finir, Olden, village de 500 habitants situé au fin fond du fjord Innvik réputé comme étant l’un des plus magnifiques fjords norvégiens, le Nordfjord.
D’ailleurs en quittant Olden, durant 3h30 nous sommes restés sur le balcon de notre cabine durant toute la navigation pour quitter les fjords jusque dans la mer de Norvège, à admirer ce paysage montagneux et rude ou régulièrement des maisons étaient installées là comme au milieu de nulle part !